Continue

This site uses third party analytics cookies. Continuing the navigation over the following banner or closing the same is expressed consent to their use.

Understanding Investing 简体中文网页 Members section

Glossaire

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | XYZ

 

A

 

Actifs – investissements détenus par un fonds d’investissement.

 

Actifs d’un fonds – titres, espèces et autres investissements détenus par un fonds d’investissement.

 

Actions – unités de propriété d’une société. Les actions peuvent être cotées et échangées sur un marché boursier ou détenues par les propriétaires d’une société de façon privée. Les actions sont vendues à un prix fixé par la société émettrice lors de l’introduction en Bouse ou de l’émission ultérieure d’actions, mais leur cours est par la suite déterminé par l’offre et la demande et influencé par des facteurs tels que la rentabilité de l’entreprise et le contexte économique global.

 

Agent administratif – voir Agent administratif du fonds.

 

Agent administratif du fonds – l’agent administratif est responsable des tâches administratives d’un fonds d’investissement, telles que le calcul de la valeur nette d’inventaire (VNI), la comptabilité en bonne et due forme ainsi que l’enregistrement des émissions et rachats de parts du fonds.

 

Agent de domiciliation – le siège social juridique du fonds d’investissement. Il est chargé de satisfaire les obligations et de remplir les fonctions liées au domicile physique en fournissant, par exemple, des bureaux et autres installations, en gérant toute la correspondance envoyée au fonds et en assurant le règlement des factures pour son compte.

 

Agent de transfert – société réglementée qui se charge de l’administration des souscriptions et des rachats des fonds par les investisseurs et qui tient le registre des actionnaires du fonds.

 

Allocation d’actifs – également appelée Répartition des actifs, structuration du portefeuille – répartition de différentes catégories d’actifs dans un fonds ou dans le portefeuille d’un investisseur. La création d’un modèle d’allocation des actifs fait souvent partie du processus d’investissement des gestionnaires de fonds et vise à garantir que les portefeuilles soient investis conformément aux dispositions du prospectus du fonds. Ce modèle peut prévoir des restrictions applicables à certaines catégories d’actifs, certaines régions ou certains secteurs particuliers.

 

Asset allocation – voir aussi Allocation d’actifs.

 

B

 

Benchmark – point de repère financier, généralement un indice du marché des actions ou des obligations, utilisé comme référence pour mesurer et juger la performance d’un fonds d’investissement ou d’un portefeuille d’actifs.

 

Bénéfice par action (ratio cours/bénéfice) – indicateur largement utilisé pour mesurer le rendement d’un placement en actions, représentant le montant total des bénéfices d’une société divisé par le nombre d’actions ordinaires qu’elle a émises.

 

Blue chip – aussi appelé valeur de premier ordre, description des sociétés les plus grandes et les plus connues au niveau mondial ou national, ou des actions et obligations qu’elles émettent. Les investisseurs peuvent préférer les actions ou les obligations de premier ordre en raison de l’image de stabilité et de fiabilité qu’elles projettent.

 

Bourse – marché sur lequel des titres, tels que des actions, des obligations et certains types de fonds d’investissement (dont les ETF) sont négociés.

 

C

 

Capital – quantité d’argent disponible pour un investissement ou qui a été investi. La croissance du capital (bénéfice de cours) correspond à l’augmentation de la valeur de l’investissement, par opposition aux intérêts ou aux dividendes qui en découlent.

 

Capital de base – autre terme désignant les fonds propres ou les actions d’une société. Il est employé pour désigner les fonds propres d’une société dans leur ensemble plutôt que les actions individuelles.

 

Capitalisation boursière – valeur d’une société, calculée en multipliant le cours de ses actions par le nombre de ses actions en circulation. Cette mesure est largement utilisée pour décrire la taille des sociétés à des fins d’investissement, à savoir sociétés « à petite capitalisation », « à moyenne capitalisation » et à « grande capitalisation ».

 

Classe d’actifs – se réfère à la standardisation des actifs. Les trois principales classes d’actifs pour les organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) sont les actions, les obligations et les instruments du marché monétaire.

 

Classe de titres – voir aussi Classe d’actifs.

 

Classes de parts – différentes sortes de parts émises par un même fonds d’investissement qui confèrent généralement des droits différents à leurs détenteurs. Par exemple, certains fonds émettent des parts en différentes monnaies, comme l’euro, le dollar ou la livre sterling, alors que d’autres proposent différentes catégories de parts dont les conditions et les structures de frais varient selon le type d’investisseur.

 

Commission de distribution – voir Droit d’entrée.

 

Commission de gestion – frais prélevés par la société de gestion en échange des services qu’elle fournit dans le cadre de la gestion des placements et du fonds d’investissement. Généralement, plus la stratégie d’investissement est complexe, plus la commissions de gestion est élevée.

 

Commission de rachat – type de frais prélevés par certains fonds d’investissement lorsque les investisseurs revendent leurs parts ou leurs unités au fonds. Les commissions de rachat sont payées au fonds qui les utilise pour couvrir certains coûts liés à l’opération. Cette commission est expliquée dans le prospectus du fonds.

 

Commission de souscription – voir Droit d’entrée.

 

Commission de suivi – frais récurrents, généralement payés par le fonds d’investissement, qui couvrent les coûts des paiements réguliers aux intermédiaires du fonds.

 

Conseiller – voir Conseiller en investissement.

 

Conseiller de fonds – voir Conseiller en investissement.

 

Conseiller en investissement (fonds) – toute personne ou tout groupe qui émet des recommandations en matière de placement ou fournit des analyses sur des titres au gestionnaire d’un fonds d’investissement en échange d’une commission. Dans certains cas, la société du fonds peut désigner un conseiller en placement afin d’utiliser ses compétences spécialisées dans un domaine ou un marché particulier dans lequel le fonds investit.

 

Conseiller en investissement (investisseurs particuliers) – professionnel qui est soit indépendant, soit employé par des sociétés financières telles que des banques ou des maisons de courtage, et qui fournit des conseils aux particuliers sur la manière d’investir leur capital. Le conseiller financier a pour tâche de déterminer les moyens financiers ainsi que le profil et les objectifs d’investissement d’un particulier et de lui recommander les placements qui répondent à ses besoins.

 

Conseiller financier – voir Conseiller en investissement.

 

Conseiller financier indépendant – les CFI, tels qu’ils sont désignés plus simplement, sont des professionnels indépendants qui fournissent des conseils aux particuliers en relation avec leurs investissements financiers. Ils ont pour tâche de déterminer les moyens financiers, le profil d’investissement et les objectifs d’un particulier et de recommander les placements qui répondent à ses besoins.

 

Contrat à terme – type de produit dérivé qui crée une obligation d’achat ou de vente d’un actif particulier, tel qu’un certain nombre d’actions ou d’obligations, à un prix déterminé et à une date ultérieure définie. A l’instar d’autres produits dérivés, les contrats à terme peuvent être négociés sur des marchés boursiers réglementés, tels que le NYSE York Liffe ou l’Eurex, ou de gré à gré.

 

Couverture – stratégie appliquée pour contrebalancer les risques en utilisant généralement des instruments dérivés, tels que des contrats à terme ou des options, pour se prémunir contre une chute du cours de certains actifs détenus par un fonds ou dans le portefeuille d’un investisseur.

 

CSSF – Commission de surveillance du secteur financier, l’autorité de réglementation du secteur financier du Luxembourg.

 

D

 

Dépositaire – le dépositaire d’un fonds est une institution réglementée, généralement une banque, qui assure la garde des actifs du fonds conformément au règlement de ce dernier. Pour certains types de fonds, les dépositaires remplissent également des fonctions de surveillance.

 

Document d’information clé pour l’investisseur‑ le DICI (également dénommé KIID, KII ou KID d’après son appellation anglaise) est un aperçu concis des principales caractéristiques d’un OPCVM, rédigé dans un langage clair et publié dans un format standard tenant sur deux pages A4. Il a été introduit en juillet 2011 dans le cadre de la législation OPCVM IV.

 

Directives d’investissement – règles établies dans le prospectus d’un fonds d’investissement qui expliquent comment les investissements doivent être gérés et définissent les éventuelles restrictions applicables au type et au volume des placements.

 

Distribution – vente de fonds d’investissement à des investisseurs par le biais d’intermédiaires tels que des banques, des courtiers et des conseillers financiers indépendants, par exemple.

 

Distribution de revenu – versement de revenu à un actionnaire ou à un détenteur d’unités d’un fonds.

 

Diversification – répartition des risques d’investissement entre différents actifs selon des critères tels que le pays, la région, le secteur, la monnaie ou le type d’actif.

 

Dividende – part des profits d’une société distribuée aux actionnaires. Certains fonds d’investissement distribuent ce revenu, tandis que d’autres réinvestissent la totalité des dividendes perçus dans le fonds.

 

Droit d’entrée – commission payable au moment de l’achat d’unités ou de parts d’un fonds. Egalement appelé commission de souscription, il revient généralement en majeure partie au distributeur du fonds, c’est-à-dire une banque, un courtier ou un conseiller financier. Ces droits seront décrits dans le prospectus du fonds.

 

E

 

Ecart achat-vente – différence entre le cours auquel les titres peuvent être achetés et le cours auquel ils sont vendus. Le cours acheteur est le prix d’achat et le cours vendeur est le prix de vente.

 

Exchange Traded Funds (ETF) – fonds d’investissement qui sont cotés en Bourse. Leur principale caractéristique est de pouvoir être achetés et vendus à tout moment durant les heures d’ouverture de la Bourse. La majorité des ETF répliquent la performance d’un indice donné.

 

F

 

FCP – acronyme de fonds commun de placement. Le FCP est une structure en copropriété dont les propriétaires ne sont responsables qu’à hauteur du montant de leur contribution et dont les droits sont représentés par des unités. Un fonds commun ne dispose d’aucune personnalité juridique et doit être géré par une société de gestion conformément à la réglementation en vigueur.

 

Fonds – voir Fonds d’investissement.

 

Fonds à compartiments multiples – fonds d’investissement comprenant un certain nombre de sous-fonds ou compartiments, dont chacun pratique une politique d’investissement différente. Les sous-fonds peuvent détenir des investissements dans divers actifs ou marchés, viser différents types d’investisseurs tels que des particuliers ou des institutions, ou exprimer leurs prix dans différentes monnaies afin de convenir aux investisseurs de différentes parties du monde. Les droits des investisseurs et des créanciers d’un sous-fonds sont en général limités aux actifs de ce sous-fonds.

 

Fonds d’investissement – terme générique pour tout véhicule d’investissement qui met en commun l’argent de plusieurs investisseurs. Un tel fonds investit dans certains marchés et titres conformément à sa stratégie et à ses objectifs d’investissement. Juridiquement, il peut prendre la forme d’une société, d’un partenariat ou d’un accord contractuel.

 

Fonds équilibrés – fonds d’investissement (également appelés fonds mixtes) qui investissent aussi bien dans des actions que dans des obligations, voire parfois dans d’autres catégories d’actifs telles que les instruments du marché monétaire.

 

Fonds fermé – fonds d’investissement ayant un montant fixe de capital-actions. Une fois que le capital du fonds a été intégralement émis, les investisseurs ne peuvent acheter des actions que sur un marché secondaire auprès d’actionnaires existants (souvent sur un marché boursier). Les actionnaires existants doivent également utiliser le marché secondaire lors de la vente de leurs actions.

 

Fonds indiciel – fonds d’investissement dont la stratégie d’investissement consiste à répliquer un indice, par exemple l’indice d’un marché d’actions ou d’obligations, aussi fidèlement que possible.

 

Fonds ouvert – fonds d’investissement qui permet la création de nouvelles parts ou unités chaque fois que des investisseurs souhaitent investir dans le fonds. La taille du fonds varie en fonction du nombre d’investisseurs, ainsi que du nombre de parts et d’unités qu’ils détiennent.

 

Fonds sans droits d’entrée ou de sortie (no load) – fonds d’investissement pour lequel les investisseurs ne doivent pas payer de commission d’émission lorsqu’ils achètent ou vendent des parts.

 

Fusion (de fonds) – combinaison en une entité de deux fonds d’investissement ou plus, qui peut se produire pour diverses raisons. Un fonds peut fusionner avec un autre pour mettre en commun une plus grande quantité d’actifs afin que leur gestion soit économiquement plus viable ou pour regrouper des fonds qui se recouvrent et dont les objectifs sont similaires.

 

G

 

Gestion active – stratégie d’investissement qui vise à atteindre un objectif d’investissement donné, tel qu’une surperformance par rapport à une valeur de référence précise (p. ex. un marché, un indice) grâce à la sélection ciblée de titres spécifiques (tels que les actions). Ils s’opposent aux fonds à gestion passive (fonds indiciels), qui répliquent les titres composant l’indice.

 

Gestion passive – stratégie d’investissement dont le but est d’imiter les performances d’un marché donné, généralement reflétées par un indice, en investissant, la plupart du temps, dans les mêmes actions ou titres et dans les mêmes proportions que l’indice en question. En cas de changements dans l’indice, par exemple suite à des modifications de la pondération ou de l’identité des actions, un fonds d’investissement à gestion passive doit être ajusté en conséquence.

 

Gestionnaire de fonds – personne responsable de la gestion des placements d’un fonds d’investissement donné. Le gestionnaire prend quotidiennement des décisions concernant les actifs qui seront achetés et vendus en se s’appuyant souvent sur les recherches et analyses d’une équipe de spécialistes.

 

I

 

Indice – mesure du cours moyen d’un groupe d’actifs, notamment des actions et des titres à revenu fixe. Les indices peuvent couvrir les titres ou autres actifs d’un pays, d’une région, d’un secteur, etc. Les indices sont souvent utilisés comme point de repère pour mesurer la performance d’un fonds d’investissement qui investit dans une catégorie d’actifs similaire. Ils servent également souvent de valeur comparative pour les ETF dont l’objectif consiste à répliquer leur performance.

 

Inflation – niveau, exprimé en pourcentage, de l’augmentation annuelle des prix d’un panier de biens et de services sélectionnés (en cas de baisse, on parle de déflation). Le niveau de l’inflation est important pour l’investissement dans toutes sortes de placements, mais surtout dans les titres et les fonds à revenu fixe car l’inflation doit être déduite du rendement annuel de l’actif pour déterminer le gain réel de l’investisseur.

 

Instruments d’investissement – produits financiers dans lesquels les fonds d’investissement peuvent investir ou qui peuvent faire l’objet de placements directs. Citons notamment les actions, les obligations, les instruments du marché monétaire, les espèces et les produits dérivés.

 

Introduction en Bourse – première mise en vente des actions d’une société auprès du public et cotation de l’entreprise en Bourse.

 

L

 

Liquidité – facilité avec laquelle les actifs, tels que les actions, les obligations ou les parts de fonds, peuvent être convertis en espèces. Un actif très liquide peut être vendu rapidement et facilement. L’immobilier constitue probablement l’actif le moins liquide. Un fonds qui offre une liquidité quotidienne permet aux investisseurs d’acheter (souscrire à) des parts ou des unités du fonds ou de les vendre (demander leur rachat) sur une base quotidienne.

 

M

 

Marché baissier – marché des actions sur lequel les cours sont en chute constante. Le contraire d’un marché haussier.

 

Marché haussier – marché jouissant d’une période de croissance durable. Le contraire d’un marché baissier.

 

MiFiD – Directive européenne sur les marchés d’instruments financiers, appelée MiFiD, qui a pour but de fournir un ensemble uniforme de règles pour les services destinés aux investisseurs dans toute l’UE, et qui comprend des dispositions sur la qualité des services que les établissements financiers offrent à leurs clients. La MiFiD exige des sociétés qu’elles classent leurs clients en différentes catégories auxquelles elles appliquent des niveaux de protection distincts. Les investisseurs particuliers constituent l’une des catégories. Les sociétés financières réglementées dans le cadre de la MiFiD, qui traitent avec les investisseurs particuliers, doivent prévoir des procédures claires et remplir des exigences spécifiques pour évaluer l’adéquation entre chaque type de produit de placement et l’investisseur.

 

Monnaie d’évaluation – monnaie dans laquelle les actifs d’un fonds sont évalués, bien que les actifs puissent être eux-mêmes libellés dans une autre monnaie.

 

Mutual funds – l’équivalent américain des fonds d’investissement. Le terme désigne généralement les fonds à capital variable qui sont disponibles à l’achat par le grand public.

 

O

 

Obligations – titres de dette émis par des gouvernements, des établissements financiers ou d’autres sociétés pour lever des capitaux. Elles sont négociées sur les marchés financiers comme les actions et offrent pour la plupart un taux d’intérêt fixe sur une période déterminée, avec remboursement de la valeur nominale lorsque l’obligation arrive à échéance. Bien qu’elles soient en général considérées comme moins risquées que les actions, certaines obligations présentent toutefois un risque supérieur à d’autres. Le risque est évalué en fonction de la solidité financière et de la stabilité de l’émetteur. Cela dit, une modification des taux d’intérêt ou des conditions générales du marché peut également influer sur le cours des obligations.

 

OPCVM – acronyme d’Organisme de placement collectif en valeurs mobilières, titre d’une série de directives émises par l’Union européenne (UE) à partir de 1985. Les fonds remplissant les conditions stipulées par les directives sont appelés fonds OPCVM et peuvent être vendus dans toute l’UE.

 

Options – produits dérivés prenant la forme d’un accord dans le cadre duquel le détenteur d’une option peut (sans y être obligé) acheter ou vendre un titre particulier à un prix spécifique dans le futur. Les options peuvent offrir une protection contre les variations de cours des actifs.

 

P

 

Parts de fonds – parts de propriété de l’actif net d’un fonds d’investissement que les investisseurs reçoivent en échange de leurs investissements en capital. Les investisseurs d’un fonds OPCVM ont le droit de revendre leurs parts au fonds, dans la plupart des cas, quotidiennement et dans tous les cas, au moins deux fois par mois.

 

Performance – la performance d’un fonds d’investissement est mesurée en fonction du rendement qu’il génère sur une période donnée. Elle est souvent comparée au rendement de fonds similaires ou à une valeur comparative comme un indice boursier.

 

Placement collectif – mise en commun des capitaux des investisseurs, généralement par le biais d’un fonds d’investissement, afin de maximiser l’impact de leurs placements ou de satisfaire des niveaux d’investissement minimaux, d’une part, et de réduire les coûts de transaction et de gestion, d’autre part.

 

Plan d’épargne – processus par lequel des investisseurs achètent régulièrement des actifs financiers, généralement d’après un plan prédéfini, souvent mensuellement, parfois annuellement. Elle s’oppose à un investissement qui implique un seul achat. Un plan d’épargne périodique garantit que vos fonds seront investis pendant toutes les phases du marché, que les cours soient bas ou élevés.

 

Planification de la retraite – accord qui octroie un revenu destiné à la retraite d’un particulier, qui peut être financé par celui-ci au moyen de son épargne personnelle, assuré par son employeur ou proposé par le gouvernement de son pays de résidence. De nombreuses caisses de pensions d’entreprises et privées utilisent les fonds d’investissement comme base de leurs actifs.

 

Politique d’investissement – la politique d’investissement décrit l’essentiel des mesures de gestion de l’actif du fonds. Elle donne en outre les types de titres dans lesquels le fonds d’investissement a le droit d’investir et les directives qui devront être suivies par le gestionnaire, telles que les limites des investissements portant sur des titres ou catégories d’actifs individuels ou encore les mesures de couverture contre les pertes de cours.

 

Portefeuille – totalité des investissements en titres détenus par un particulier ou un investisseur institutionnel dans son portefeuille. Le terme désigne également la combinaison des actifs que possède un fonds d’investissement.

 

Processus d’investissement – méthode de gestion déterminée à laquelle les gestionnaires de fonds adhèrent lorsqu’ils prennent des décisions concernant le choix des investissements à acheter et à vendre. Ils font appel, à cette occasion, à des processus/méthodes de sélection des titres individuels et/ou d’allocation générale des actifs (allocation d’actifs). Certains gestionnaires utilisent des méthodes quantitatives qui emploient des systèmes informatiques pour identifier les titres présentant des caractéristiques particulières. Les processus d’investissement tiennent également compte de la gestion des risques et peuvent prévoir le recours à un comité d’investissement.

 

Produits dérivés – instruments financiers « dérivés » de titres tels que des actions ou des obligations, incluant des contrats à terme (contrats d’achat ou de vente de titres à un moment déterminé dans le futur), des options (contrats donnant au détenteur le droit, mais non l’obligation, de réaliser une transaction donnée) ou d’autres contrats financiers.

 

Promoteur du fonds – personne, groupe de personnes ou société qui lance le fonds d’investissement et détermine son profil d’affaires.

 

Prospectus – document juridique clé du fonds d’investissement qui fournit des détails complets sur ses objectifs fondamentaux, sa politique d’investissement et sa façon d’opérer.

 

Prospectus simplifié – document établi en 2001 dans le cadre de la directive OPCVM III, qui résume le contenu du prospectus complet. A partir de 2011, il sera remplacé par le DIC (Document d’information clé) qui fournira, en deux pages, un aperçu concis des principales caractéristiques du fonds.

 

Protection du capital – un fonds d’investissement avec protection du capital a pour objectif de garantir que l’ensemble ou une part spécifique de l’investissement initial de l’investisseur est remboursée au terme d’une période d’investissement prédéfinie. Les investisseurs sont protégés contre une chute de la valeur de leur investissement à la fin de la période définie, mais cette garantie comporte un coût, et en cas de hausse des cours, ils ne bénéficieront pas de la valeur totale des gains du marché couverts par leur fonds. Il existe en outre des fonds à capital assuré au titre desquels la société du fonds ou une société tierce comme une banque émet une déclaration de garantie à l’égard de l’investisseur ou du fonds.

 

 

R

 

Rapport annuel/semestriel – le rapport financier annuel ou semestriel d’un fonds comprend un rapport sur ses investissements et opérations au cours d’une période spécifique ainsi que les états financiers détaillés. Les rapports annuels et semestriels permettent aussi aux investisseurs de vérifier si les gestionnaires de fonds d’investissement effectuent leur travail correctement et conformément à la politique d’investissement présentée dans le prospectus du fonds. Le rapport annuel comprend également une déclaration de l’auditeur indépendant selon laquelle les comptes donnent une image sincère et fidèle de la situation financière du fonds.

 

Ratio des charges totales (TER) – mesure des coûts totaux facturés à un fonds d’investissement et exprimée en pourcentage de l’actif total du fonds, dont l’acronyme en anglais est TER (Total Expense Ratio). Il comprend entre autres les frais d’administration du fonds, de gestion du fonds, d’audit et les frais liés aux prospectus.

 

Rendement – rendement annuel total provenant d’un investissement dans des actions, des obligations ou des fonds d’investissement, exprimé en pourcentage. Il est souvent utilisé pour comparer les performances d’actifs financiers et de fonds.

 

Revenu fixe – titres tels que les obligations et les instruments du marché monétaire qui paient un taux d’intérêt fixe ou variable sur une période prédéterminée.

 

Risque – terme générique désignant la probabilité que les investisseurs essuient une perte ou n’obtiennent pas le niveau de rendement escompté d’un placement. De nos jours, de nombreux fonds d’investissement présentent le niveau de risque qu’ils prennent au moyen d’un indicateur tel que la volatilité, qui montre le niveau historique de fluctuation des prix d’un fonds ou d’un actif.

 

S

 

Secteur – une certaine partie de l’économie dans laquelle un fonds peut investir : par exemple, un groupe sectoriel comme la technologie, ou un lieu géographique comme un pays, une région, un continent ou le monde entier.

 

Sélection des actions – la phase du processus d’investissement pendant laquelle un gestionnaire de fonds décide quelles actions acheter dans un secteur ou un marché donné. La décision implique généralement une analyse détaillée des activités, des finances et des clients des sociétés, et souvent des réunions entre les gestionnaires de fonds et les gérants des sociétés.

 

SICAV – acronyme de société d’investissement à capital variable, l’un des principaux types de fonds d’investissement existant au Luxembourg. Dans une SICAV, le capital du fonds est toujours égal à la valeur nette d’inventaire, le cours auquel les parts sont achetées et vendues étant basé sur la valeur nette d’inventaire actuelle.

 

Société cotée – société dont les actions sont vendues en Bourse. Les sociétés cotées doivent publier régulièrement des informations sur leur situation financière, ainsi que d’autres informations qui peuvent avoir une incidence sur le cours de leurs actions.

 

Société d’investissement (voir aussi SICAV) – fonds d’investissement structuré comme une société, avec des actionnaires et un conseil d’administration, qui est responsable d’assurer la gestion du fonds conformément à la politique d’investissement énoncée dans le prospectus.

 

Société de gestion – société qui organise, gère et administre un fonds d’investissement.

 

Société de gestion de fonds – voir Société de gestion.

 

Style d’investissement – les styles d’investissement incluent les « valeurs croissance » et les « valeurs de rendement », qui présentent des caractéristiques distinctes et peuvent réaliser des performances différentes selon le contexte économique. Un autre exemple de style d’investissement est la taille des sociétés dans lesquelles un fonds investit et qui sont généralement classées en sociétés « à petite capitalisation », « à moyenne capitalisation » et à « grande capitalisation ».

 

Swing pricing – mécanisme permettant de compenser un fonds d’investissement pour l’effet de dilution des souscriptions et des rachats et visant à protéger les investisseurs qui continuent d’investir dans le fonds. Il a pour objectif de garantir que les investisseurs qui souscrivent à un fonds ou sortent d’un fonds supportent une partie des coûts de négoce, c’est-à-dire les coûts de transaction ou l’écart entre le cours acheteur et le cours vendeur des titres sous-jacents.

 

T

 

Taux de base – taux d’intérêt de base fixé par la banque centrale ou par les autorités monétaires d’un pays. Les autres taux de prêt et d’épargne sont calculés en fonction de ce chiffre.

 

Teneur de marché – société spécialisée qui joue le rôle d’intermédiaire pour les investisseurs cherchant à acheter ou vendre une action particulière sur une place boursière. Les teneurs de marché participent à ces transactions pour leur propre compte et à leur propre risque. Leurs profits découlent de la différence entre le cours d’achat et le cours de vente. Il existe également des teneurs de marché pour les ETF.

 

Titres – souvent utilisé comme autre terme pour désigner des actifs comme les actions et obligations. Du point de vue juridique, une valeur mobilière est un certificat qui titrise un droit privé tel qu’une copropriété.

 

Titres de dette – instruments financiers qui représentent une dette due par l’émetteur au détenteur, comme les emprunts d’Etat et les obligations d’entreprises, les instruments du marché monétaire ou d’autres titres à revenu fixe.

 

Tracker fund – voir aussi Fonds indiciel.

 

V

 

Valeur nette d’inventaire (VNI) – valeur totale de l’actif d’un fonds d’investissement, minorée des engagements comme les charges et autres dettes. Le prix unitaire (valeur nette de l’inventaire par action) est calculé en divisant la VNI d’un fonds par le nombre d’unités en circulation. La VNI, dont la fréquence de calcul dépend de la nature du fonds et des dispositions prévues dans le prospectus, fournit une référence pour le prix auquel les investisseurs peuvent acheter (souscrire à) ou vendre (demander le rachat) des parts ou des unités d’un fonds, déduction faite des frais et commissions applicables.

 

Valeurs de croissance – actions de sociétés dont les bénéfices devraient augmenter plus rapidement que la moyenne. On trouve ces valeurs en général dans les secteurs qui sont caractérisés par des avancées scientifiques ou technologiques et par une augmentation rapide de la demande de services ou de produits.

 

Valeurs de rendement – actions d’une société qui sont considérées sous-évaluées par le marché au regard de leurs caractéristiques fondamentales et qui, par conséquent, représentent une occasion d’investissement intéressante. Une valeur de rendement peut être identifiée par des données clés telles qu’un faible niveau de prix sur le marché par rapport à sa valeur comptable, un haut rendement du dividende ou un faible prix par rapport au multiple des gains.

 

Volatilité – mesure dans laquelle le cours d’un fonds ou d’un titre fluctue au cours d’une période donnée.

Updated on 01/07/11  
Share |