Continue

This site uses third party analytics cookies. Continuing the navigation over the following banner or closing the same is expressed consent to their use.

Understanding Investing 简体中文网页 Members section

Foire aux questions

1. Pourquoi ai-je besoin d’un conseiller en investissement?

Il existe une vaste gamme de possibilités d’investissement financier et choisir celle qui répond le mieux à vos besoins est un élément clé de la réussite à long terme d’un investissement. Le conseiller en investissement vous aidera à définir votre profil de risque, vos objectifs financiers et votre situation financière. Grâce à ces informations, il sera en mesure de vous aider à sélectionner une combinaison d’investissements adaptés à vos besoins actuels et futurs. Les compétences et l’expérience des conseillers financiers permettent de faire la lumière sur un domaine de spécialité qui peut souvent paraître complexe et confus.

2. J’ai gardé mon épargne dans un compte bancaire pendant des années. Pourquoi devrais-je passer à des fonds d’investissement maintenant?

Bien que les comptes bancaires soient généralement considérés comme des placements très sûrs, les taux d’intérêt dans la plupart des pays sont au plus bas niveau depuis des décennies et les comptes d’épargne ne fournissent que des rendements très faibles. Les fonds d’investissement offrent aux investisseurs l’opportunité d’obtenir des rendements plus élevés qui leur permettront soit d’augmenter leurs revenus soit d’épargner en vue de leurs besoins futurs. Le vaste choix de fonds disponibles vous permet de sélectionner les investissements qui correspondent le mieux au degré de risque que vous voulez prendre ou pas.

3. Suis-je trop âgé(e) pour planifier ma retraite?

Il est clair qu’il est préférable de commencer jeune à investir en vue de la retraite, mais n’importe qui – même quelqu’un à qui il ne reste plus que cinq années de vie active – peut prendre des mesures afin d’augmenter la quantité d’argent dont il/elle disposera à la retraite. Cela dit, les investisseurs plus âgés doivent adopter une stratégie d’investissement plus prudente afin de minimiser les risques d’une perte de leur capital à court terme alors qu’ils approchent de la retraite, tandis que les investisseurs plus jeunes peuvent adopter une attitude plus téméraire en sachant qu’ils disposent de nombreuses années pour gagner leur vie et investir et compenser ainsi toute perte éventuelle à court terme.

4. Pourquoi devrais-je investir dans des fonds d’investissement plutôt que directement dans des actions et des obligations?

Les fonds d’investissement constituent un moyen efficace et rentable d’accéder à une vaste sélection d’actifs financiers. Grâce à un portefeuille d’actifs sélectionnés en vue d’atteindre des objectifs d’investissement spécifiques, les fonds d’investissement peuvent répondre aux besoins de chaque type d’investisseur, du plus prudent au plus adepte du risque. Les décisions d’investissement d’un fonds sont prises par des professionnels qualifiés qui disposent de nombreuses années d’expérience dans le secteur. En revanche, les investissements directs dans des actions et des obligations requièrent des connaissances approfondies des sociétés et du contexte économique. Même avec l’aide d’un conseiller en investissement, il s’agit d’un processus coûteux qui prend du temps et ne devrait être entrepris que par les investisseurs expérimentés et avertis ayant le temps de prendre des décisions financières et de les exécuter.

5. Puis-je disposer rapidement de mon argent?

Les directives OPCVM donnent aux investisseurs le droit de demander le rachat de leurs positions au moins deux fois par mois, mais la plupart des fonds se vendent et s’achètent quotidiennement, les produits étant versés à l’investisseur le jour du règlement, c’est-à-dire en général au maximum cinq jours après la transaction. Le prix de rachat dépend de l’actif du fonds. Les détails sur le rachat et le jour de règlement peuvent être trouvés dans le prospectus du fonds. Les Exchange Traded Funds peuvent être vendus en Bourse tout au long de la séance de négoce, mais la période de règlement peut être différente. Il est important de se rappeler qu’en général, les investissements tendent à réaliser une meilleure performance s’ils sont gardés sur le moyen et long terme, mais en cas d’urgence, les OPCVM peuvent être rachetés dans un délai relativement court.

6. Comment puis-je être certain(e) que mon argent est investi correctement?

Les décisions d’investissement relatives aux OPCVM sont prises dans le cadre d’une série de contrôles visant à garantir que le fonds est géré conformément aux dispositions du prospectus. Les prestataires de services indépendants tels que le dépositaire du fonds font partie d’une structure réglementaire conçue pour protéger les intérêts des investisseurs et pour garantir que les investissements réalisés par l’actif du fonds soient conformes au prospectus. Si vous pensez que le fonds ne suit pas la politique d’investissement établie, vous devez d’abord contacter votre conseiller en investissement. Vous pouvez également contacter la société de gestion du fonds et l’autorité de surveillance du pays où le fonds est autorisé.

7. Comment le risque est-il contrôlé au sein d’un fonds?

L’exposition à des risques est un aspect important d’un investissement. Un placement réussi nécessite non seulement un portefeuille qui réalise un rendement le plus élevé possible, mais la satisfaction des objectifs de performance en maintenant le risque à un niveau le plus faible possible. Les sociétés d’investissement mettent en place des contrôles élaborés pour surveiller et gérer le risque. Les gestionnaires de fonds respectent des directives strictes, définies dans le prospectus, relatives à la diversification des actifs qui peuvent être investis dans un titre, pays ou secteur particulier. Les sociétés de fonds disposent par ailleurs de processus internes d’analyse conçus pour chiffrer les risques liés aux actifs et au portefeuille. Si les risques dépassent certaines limites, le gestionnaire de portefeuille peut réagir en conséquence suffisamment tôt.

8. Y a-t-il un bon et un mauvais moment pour investir?

Lorsque vous choisissez de réaliser un investissement, le moment de le faire devrait dépendre principalement de votre propre situation personnelle et de votre objectif d’investissement. Vous devriez prendre en compte des facteurs tels que vos dépenses et votre revenu actuels, votre âge, votre situation familiale et vos attentes en matière de style de vie.

Les hauts et les bas du cours des actions, des obligations et d’autres actifs sont normaux et tendent à s’équilibrer au fil du temps. Par conséquent, plus votre horizon d’investissement est long, moins votre fortune sera affectée par les fluctuations de prix à court terme. En effectuant des investissements réguliers, vous placerez continuellement vos fonds sur le marché dans toutes les conditions, que les cours soient bas ou élevés.

9. Existe-t-il des produits d’investissement qui garantissent l’absence de perte d’argent?

Il existe certains fonds d’investissement sur le marché qui offrent des garanties ou un certain type de protection du capital, portant en général sur une partie ou la totalité de l’investissement initial, et d’autres qui « verrouillent » pour l’avenir les profits qui ont déjà été réalisés. Ces fonds confèrent aux investisseurs prudents une certaine sérénité. Le coût de cette garantie implique toutefois qu’en période de bonnes conditions du marché, les rendements perçus seront sans doute plus faibles que si le fonds ne disposait pas de cette protection. Ces produits requièrent en outre que le capital soit bloqué pendant une période déterminée pour que la valeur garantie soit assurée. Pour certains produits garantis, une baisse initiale de la valeur des investissements peut signifier que le fonds ne dégagera guère plus que la protection du capital convenue, même si le marché se redresse fortement par la suite. De plus, la solidité d’une garantie dépend de celle de la société qui l’accorde, comme nous l’a amplement démontré la crise financière récente.

10. Devrais-je investir dans des actions ou des obligations?

Les actions et les obligations ont des rôles différents dans le monde des investissements, mais elles sont complémentaires et ne s’excluent pas mutuellement. De nombreux investisseurs préfèrent construire un portefeuille composé de ces deux types d’actifs, soit par le biais d’une combinaison de fonds d’actions et de fonds obligataires soit au moyen de fonds équilibrés qui investissent dans les deux types de titres. Les actions offrent le potentiel de maximiser la croissance du capital, alors que les obligations fournissent un revenu fixe au cours d’une période donnée.

Le prix d’une action fluctue en fonction d’un grand nombre de facteurs différents, tels que le contexte économique général d’un secteur, d’un pays ou d’une région spécifique ou encore la solidité et la stabilité de la société. Les prix des obligations sont influencés par la solvabilité de l’émetteur et par les taux d’intérêt en vigueur. Ces différentes caractéristiques signifient que la proportion de fonds d’actions et de fonds obligataires au sein du portefeuille d’un investisseur peut varier au cours du temps en fonction de ses besoins et de son profil de risque.

11. Est-il possible de gagner rapidement de l’argent en investissant dans les fonds d’investissement?

Les marchés financiers en général et les fonds en particulier ne doivent pas être vus comme un moyen de s’enrichir rapidement. Les investissements qui offrent des perspectives de gains rapides présentent également un potentiel de pertes rapides. Les investisseurs peuvent décider de combiner des investissements solides et prudents qui offrent une croissance stable à long terme avec des investissements dynamiques qui promettent une progression plus élevée, mais il s’agit d’une stratégie qui ne doit pas être suivie sans le conseil d’un expert. Les investisseurs doivent donc se garder des offres qui promettent des gains rapides et faciles. Si cela paraît trop beau pour être vrai, c’est probablement le cas !

12. Comment puis-je être certain(e) que mon portefeuille est diversifié?

Un portefeuille d’actifs diversifié est un portefeuille qui n’est pas excessivement concentré sur un actif individuel ou sur un pays, une région ou un secteur spécifique ou encore sur un type particulier d’actif. Par exemple, investir exclusivement dans des fonds d’investissement qui se concentrent sur des actions d’un secteur exposerait votre capital à un risque relativement élevé, même si les fonds d’investissement sont très diversifiés au sein-même de ce secteur. En effet, un éventuel effondrement du secteur pourrait entraîner des pertes importantes pour tous vos investissements simultanément.

Pour créer un portefeuille largement diversifié, vous devez tout d’abord déterminer quels sont vos objectifs financiers et le degré de risque auquel vous voulez vous exposer pour les atteindre. Si vous cherchez à maximiser la croissance de votre capital, il vous faudra investir une proportion plus importante de votre argent dans des fonds d’actions. Mais si la préservation du capital est votre principale priorité, vous devriez investir une proportion plus importante de votre argent dans des titres à revenu fixe ou d’autres fonds moins risqués. Cela dit, la principale caractéristique d’un portefeuille équilibré est qu’il doit trouver un juste milieu entre la croissance et la préservation du capital, d’une part, et le risque et le rendement, d’autre part, en fonction de votre situation personnelle. Les conseillers en investissement peuvent vous aider à identifier une combinaison d’actifs qui satisfera au mieux vos besoins.

13. Comment vendre et acheter des parts ou des unités de fonds?

Le prospectus vous indiquera la périodicité d’achat (souscription) et de vente (rachat) des unités ou parts du fonds. La plupart des fonds OPCVM offrent la possibilité d’effectuer des opérations de souscription et de rachat quotidiennement (bien que dans certains cas, ce soit hebdomadairement ou deux fois par mois). Parfois, les fonds sont fermés aux nouvelles souscriptions et ne peuvent donc pas être achetés par les investisseurs.

La façon dont les parts et les unités d’un fonds peuvent être acquises et vendues varie d’un pays à l’autre et peut différer en fonction des canaux de distribution utilisés par la société de gestion. Le moyen le plus facile de le savoir est de contacter directement votre conseiller financier ou la société de gestion du fonds pour obtenir les informations voulues. Vous pouvez également consulter le prospectus du fonds pour plus de détails sur les canaux de distribution, les agents payeurs et tout autre agent d’information qui fournit ces renseignements.

14. Où puis-je trouver des informations sur les OPCVM basés au Luxembourg?

Pour les investisseurs, la première source d’information sur les fonds est le Document d’information clé pour l’investisseur, qui doit être publié par les gestionnaires de chaque OPCVM dès le 1erjuillet 2011 (si le fonds existe déjà à cette date, ils ont jusqu’à 12 mois pour élaborer un DICI). Ce document contient des informations sur les objectifs et la politique d'investissement, le profil risque/rendement, les frais et la performance passée, précisant en outre où obtenir des informations supplémentaires.

Des informations supplémentaires sur les fonds basés au Luxembourg sont généralement disponibles auprès des sociétés de gestion des fonds en question et de leurs canaux de distribution, tels que les banques, les compagnies d’assurances et les conseillers financiers.Des informations générales et détaillées sur tous les fonds établis au Luxembourg sont également disponibles sur le site Internet de Finesti (www.finesti.com), sur lequel les fonds peuvent aussi être comparés les uns aux autres.

15. Que se passe-t-il si l’investissement se passe mal?

Les fonds d’investissement, les conseillers financiers et les sociétés de gestion de fonds sont tous étroitement réglementés et des règles strictes sont en place pour garantir leur professionnalisme et l’application des « meilleures pratiques ». Si un fonds ne réalise pas la performance que vous attendiez, il se peut que les conditions du marché se soient détériorées. Les marchés fluctuent, mais il est important de comprendre que le gestionnaire du fonds doit toujours agir dans le cadre de certaines règles et réglementations définies dans le prospectus.

Il vaut par conséquent la peine de vérifier si le fonds investit conformément à ce qui est indiqué dans le prospectus. Vous pouvez, pour ce faire, analyser le rapport annuel qui contient une déclaration de l’auditeur indépendant. Si vous considérez que les investissements du fonds ne correspondent pas à ce qui est prévu dans le prospectus ou la documentation de marketing que vous avez reçue, ou si vous avez toute autre réclamation à formuler concernant la façon dont la société du fonds ou le gestionnaire de fonds remplissent leurs devoirs, vous devriez d’abord contacter votre conseiller en investissement ou vous adresser directement à la société du fonds. Si leur réponse ne vous satisfait pas, vous pouvez contacter l’autorité de surveillance de votre pays de résidence ou celle du pays où est basé le fonds d’investissement ou encore des organismes de protection des consommateurs qui pourront vous conseiller sur la marche à suivre.

Les conseillers en investissement devraient vous fournir des conseils et des recommandations d’investissement en fonction de votre profil d’investissement et de votre attitude face au risque. Si vous pensez que les recommandations qui vous ont été données n’étaient pas adaptées à vos besoins d’investissement, vous pouvez contacter l’établissement financier qui emploie le conseiller. Vous pouvez également vous adresser à une organisation professionnelle pour les conseillers financiers dans votre pays de résidence ou à votre autorité de surveillance locale.

Updated on 01/07/11  
Share |